Passer au contenu principal

Quels sont les défis qui attendent le nouveau Président ?


 

 

 

 

Philippe Waechter
Directeur de la recherche économique
Natixis Asset Management.


 

Emmanuel Macron a gagné très largement le second tour des élections présidentielles françaises. La victoire est sans appel même si le taux de participation a été plus faible que par le passé.

 

Emmanuel Macron a gagné très largement le second tour des élections présidentielles françaises. Il a obtenu 66,1% des voix et Marine Le Pen 33,9%. La victoire est sans appel même si le taux de participation a été plus faible que par le passé (taux d’abstention à 25,44%). Une fois encore, la hiérarchie que donnaient les sondages depuis plusieurs mois n’a pas été mise en défaut. La robustesse du cycle économique français et ce résultat politique devraient conforter le potentiel haussier des marchés financiers à moyen terme.

 

 

Quelles sont les prochaines étapes à court terme ?

 

La passation de pouvoir aura lieu le dimanche 14 mai et le Premier ministre sera nommé le 15 mai. La composition du gouvernement sera annoncée dans la foulée.

 
La prochaine grande étape institutionnelle est celle des élections législatives qui auront lieu les 11 et 18 juin. Les premiers sondages donnent une majorité (peut-être une majorité absolue) à « En Marche », le mouvement créé par Emmanuel Macron. Les Français sont légitimistes et il ne serait pas surprenant que cela se passe ainsi. Si cela n’était pas le cas, il semblerait néanmoins que le rapport de force lui soit favorable et lui permette de gouverner.
 

Quel est le principal défi du président Macron ?


Le principal défi sera celui de la croissance économique. La dynamique récente est positive mais une croissance plus rapide est nécessaire pour créer davantage d’emplois. Le programme du Président vise à accélérer cette croissance. Cela passera par trois canaux :

 

  • L’approfondissement et le renforcement de l’ancrage européen. Cela passe par des changements institutionnels mais surtout par la nécessité pour les Français de mettre en place les conditions qui permettront de répondre au défi de la mondialisation. Cela ne peut se faire qu’à l’échelle européenne et à celle de la zone euro ;

 

  • Davantage d’investissement. L'objectif est d'augmenter l'investissement public et de favoriser l'investissement privé. L’un des outils pour cela sera la transformation du dispositif de crédit d'impôt pour la compétivité et l’emploi ("CICE") en baisse de charges. Ce sera plus efficace, plus rapide et moins coûteux pour les entreprises ;

 

  • Des changements sur le marché du travail. L’objectif d’Emmanuel Macron est de compléter la loi El Khomri en ajoutant une sécurité, via la formation des salariés et des chômeurs. L’idée est de mettre en place une dynamique similaire à la "flexisécurité" mise en place notamment en Suède et au Danemark. L’objet est de faciliter l’ajustement de l’emploi tout en réduisant l’incertitude pour chaque salarié(e) sur sa capacité à retrouver un emploi par la formation et l’éducation. On sait néanmoins que la question du marché du travail est délicate. Il faudra que le Président continue d’expliquer son projet pour favoriser l’adhésion et pour éviter une grogne sociale qui pourrait limiter sa capacité à mettre en œuvre son programme.

 

 

Quel est l'enjeu de ce nouveau quinquennat ?


La dynamique réduite de l’activité et de l’emploi sont les ingrédients récurrents de la montée du populisme. Si Emmanuel Macron parvient à renforcer l'activité économique dans la durée, alors les partis populistes n'auront plus le même écho.

Le dernier point important est celui de l'équilibre des territoires. Il faut que tous les Français participent à cette dynamique de croissance renouvelée. Il ne faut pas que la croissance ne profite qu’à ceux qui bénéficient de la mondialisation et des innovations technologiques.

Les attentes sont fortes pour réduire les déséquilibres de l’économie et les dysfonctionnements de la société française. C’est le carnet de route du nouveau Président. Il a l’avantage de bénéficier d’une dynamique de départ robuste. Il faut qu’il en profite.

 

 

MENTIONS LEGALES


Ce document est destiné à des clients non professionnels au sens de la Directive MIF. Il ne peut être utilisé dans un but autre que celui pour lequel il a été conçu et ne peut pas être reproduit, diffusé ou communiqué à des tiers en tout ou partie sans le consentement
préalable et écrit de NGAM S.A ou sa succursale NGAM Distribution.
Aucune information contenue dans ce document ne saurait être interprétée comme possédant une quelconque valeur contractuelle. Ce document est produit à titre purement indicatif. Il constitue une présentation conçue et réalisée par NGAM S.A ou sa succursale NGAM Distribution à partir de sources qu’elle estime fiables. NGAM S.A ou sa succursale NGAM Distribution se réserve la possibilité de modifier les informations présentées dans ce document à tout moment et sans préavis et notamment en ce qui concerne la description des processus de gestion qui ne constitue en aucun cas un engagement de la part de NGAM S.A ou sa succursale NGAM Distribution. NGAM S.A ou sa succursale NGAM Distribution ne saurait être tenue responsable de toute décision prise ou non sur la base d’une information contenue dans ce document, ni de l’utilisation qui pourrait en être faite par
un tiers.

Les analyses et les opinions mentionnées dans le présent document représentent le point de vue de l’auteur référencé, sont à la date indiquée et sont susceptibles de changer. Il n’y aucune garantie que les développements futurs correspondront à ceux prévus dans le présent document.
Bien que NGAM S.A ou sa succursale NGAM Distribution considère les informations fournies dans le présent document comme fiables, elle ne garantit pas l’exactitude, l’adéquation ou le caractère complet de ces informations.
 
NGAM S.A -
Société de gestion luxembourgeoise autorisée par la Commission de Surveillance
du Secteur Financier et immatriculée sous le numéro B 115843 dont le siège
social est 2 rue Jean Monnet, L-2180 Luxembourg, Grand-Duché de Luxembourg. 
 
NGAM Distribution -

Succursale de NGAM S.A. immatriculée sous le numéro
509 471 173 au RCS de Paris dont le siège social est 21 quai d'Austerlitz,
75013 Paris. 
 

Document édité par la direction marketing réseaux & support à la distribution de NGAM Distribution. Achevé de rédiger le 9 mai  2017. 

 

 


 

 


 

 


 

 


 

 


 
Partager :  

acces directs

Ma banque populaire régionale