homme canapé ordinateur bureau
homme canapé ordinateur bureau

Avant 55 ans : construire le patrimoine qui servira votre retraite

Préparez votre retraite grâce une stratégie adaptée et une fiscalité favorable.

Contacter un conseiller

Préparer sa retraite, c’est avant tout anticiper. Et plus tôt vous commencez, plus cela s’avère efficace ! Banque Populaire vous offre un tour d’horizon des stratégies à mettre en place avant 55 ans.

Constituer une épargne en vue de la retraite

Disponible depuis le 1er octobre 2019 pour remplacer progressivement les anciens dispositifs d’épargne retraite, le PER peut être souscrit à titre individuel ou dans le cadre de son entreprise. Ouvert à tous, son principe est simple : vous effectuez des versements volontaires durant votre période d’activité pour constituer l’épargne qui vous sera reversée, ainsi que les gains générés, au moment de votre retraite. À vous, dès lors, de choisir si vous préférez profiter d’un versement en capital (le fractionnement reste possible), sous forme de rente viagère ou d’une combinaison des deux.

Flexible, le PER met à votre disposition différents types de solutions pour faire fructifier votre capital (fonds en euros, supports en actions ou en immobilier…), y compris des fonds labellisés ISR (Investissement Socialement Responsable).
Si vous préférez en confier la gestion à votre assureur, notamment dans le cadre d’une épargne de longue durée, vous pouvez également opter pour la sécurisation progressive de votre PER. À l’approche de la retraite, l’épargne sera orientée vers des supports moins risqués pour sécuriser votre capital.

Notez que si l’épargne constituée sur votre PER est normalement bloquée jusqu’à votre retraite, des cas de déblocage anticipé sont toutefois prévus, notamment pour l’acquisition de votre résidence principale ou en cas d’accident de la vie(1).

Disponible depuis le 1er octobre 2019 pour remplacer progressivement les anciens dispositifs d’épargne retraite, le PER peut être souscrit à titre individuel ou dans le cadre de son entreprise. Ouvert à tous, son principe est simple : vous effectuez des versements volontaires durant votre période d’activité pour constituer l’épargne qui vous sera reversée, ainsi que les gains générés, au moment de votre retraite. À vous, dès lors, de choisir si vous préférez profiter d’un versement en capital (le fractionnement reste possible), sous forme de rente viagère ou d’une combinaison des deux.

Flexible, le PER met à votre disposition différents types de solutions pour faire fructifier votre capital (fonds en euros, supports en actions ou en immobilier…), y compris des fonds labellisés ISR (Investissement Socialement Responsable).
Si vous préférez en confier la gestion à votre assureur, notamment dans le cadre d’une épargne de longue durée, vous pouvez également opter pour la sécurisation progressive de votre PER. À l’approche de la retraite, l’épargne sera orientée vers des supports moins risqués pour sécuriser votre capital.

Notez que si l’épargne constituée sur votre PER est normalement bloquée jusqu’à votre retraite, des cas de déblocage anticipé sont toutefois prévus, notamment pour l’acquisition de votre résidence principale ou en cas d’accident de la vie(1).

femme smartphone ordinateur bureau

Des solutions d’épargne… et des avantages fiscaux

Les placements financiers présentés précédemment s’intègrent parfaitement dans la stratégie de préparation de votre retraite. Mais ils se révèlent également efficaces pour réduire votre imposition :

  • Les versements effectués sur votre PER sont déductibles de vos revenus imposables de la même année, dans la limite d’un plafond déterminé par la loi. Cette solution reste toutefois une option et vous pouvez y renoncer : c’est alors votre rente ou votre retrait en capital, au moment de la retraite, qui sera exonéré.
  • Après huit années de détention, les retraits sur votre assurance vie seront moins fiscalisés : seuls les intérêts seront taxés à 7,5% ou 12,8% en fonction du montant des versements. L’application d’abattements annuels permet généralement d’éviter l’impôt, hors prélèvements sociaux.
  • Les retraits effectués sur votre PEA sont exonérés d’impôt sur le revenu dès la cinquième année de détention écoulée.
L’immobilier comme investissement pour la retraite

L’acquisition d’une résidence principale est une étape importante à tout moment de la vie.

Mais elle constitue également un véritable placement en vue de la retraite : si votre bien est entièrement remboursé à l’heure de quitter la vie active, l’absence de loyer ou de traites représentera une économie importante sur vos dépenses.

Ici aussi, l’épargne se révèle primordiale : elle vous permettra de vous constituer un apport en vue de solliciter un crédit dont le montant sera défini selon sa durée et vos revenus.

L’acquisition d’une résidence principale est une étape importante à tout moment de la vie.

Mais elle constitue également un véritable placement en vue de la retraite : si votre bien est entièrement remboursé à l’heure de quitter la vie active, l’absence de loyer ou de traites représentera une économie importante sur vos dépenses.

Ici aussi, l’épargne se révèle primordiale : elle vous permettra de vous constituer un apport en vue de solliciter un crédit dont le montant sera défini selon sa durée et vos revenus.

femme chemise plantes

Spécificités de l’assurance emprunteur avant 55 ans

Si l’assurance emprunteur n’est pas obligatoire, les établissements bancaires sont en droit de l’exiger pour accorder un crédit immobilier. L’obtention de cette assurance peut se révéler compliquée pour des raisons d’âge ou de santé.

Toutefois, dans le cadre de la convention Areas, la loi Lemoine de 2022 vient renforcer les droits des souscripteurs d’une assurance emprunteur.

Ainsi, pour les offres de prêt signées à partir du 1er juin 2022, l’assureur ne pourra plus exiger d’informations concernant la santé de l’emprunteur à deux conditions :

  • si le montant cumulé de ses encours de crédit ne dépasse pas 200 000 euros ;
  • si l’échéance de remboursement de son prêt intervient avant ses 60 ans.

Banque Populaire

Choisir une région

Vous avez des questions ?

Nos experts vous répondent.

Nous écrire

Prendre rendez-vous

Vous êtes déjà client ? En agence ou par téléphone, à l’horaire de votre choix.

Choisir un créneau
Vous pourriez aussi être intéressé par

Communication à caractère publicitaire et sans valeur contractuelle

Investir sur un contrat d’assurance vie vous expose à un risque de perte en capital. Cette exposition varie en fonction des supports sélectionnés. Parlez-en à votre conseiller.

(1) Invalidité du titulaire, de ses enfants, de son époux ou épouse ou de son partenaire de Pacs, décès de l’époux ou de l’épouse ou du partenaire de Pacs, expiration des droits aux allocations chômage, surendettement, cessation d’activité non salariée à la suite d’un jugement de liquidation judiciaire, acquisition de la résidence principale (sauf pour les droits issus de versements obligatoires).
(2) Accessible à partir de 30 € par mois, selon les conditions spécifiques à votre contrat.
(3) Sous réserve de l’accord du bénéficiaire acceptant et/ou du créancier garanti le cas échéant. Sur le fonds en euros, des indemnités de rachat peuvent être appliquées selon les conditions et limites prévues dans les engagements contractuels.
(4) Selon les conditions et limites des dispositions fiscales en vigueur.

Crédits photos : Getty Images

Thématiques similaires