Passer au contenu principal

Optimiser sa trésorerie

Si une mauvaise gestion de trésorerie peut compromettre l’équilibre financier d’une entreprise, le placement judicieux des excédents la rend plus performante.

Gérer votre trésorerie


Comment gérer efficacement votre trésorerie ?




Jean-Christophe Basso

Directeur du département Ingénierie des flux
Banque Populaire des Alpes



Par manque de temps ou de ressources, les PME négligent parfois l’optimisation de la gestion de leur trésorerie et peuvent passer d’une situation d’excédent non optimisé à une utilisation de crédit court terme. Ce déséquilibre pèse sur la rentabilité de l’entreprise.

Une gestion performante des liquidités passe d’abord par une optimisation efficace des flux pour rentabiliser au mieux les décaissements et les encaissements, grâce notamment à l’élaboration d’un plan de trésorerie. Ensuite, l’entreprise doit s’intéresser au placement de ses excédents en arbitrant au cas par cas et en fonction de la structure de sa trésorerie en termes de disponibilité : une partie des fonds reste en compte à vue, une autre peut être placée à trois ou six mois, une troisième à plus long terme, de douze à soixante mois.

Il existe par ailleurs des possibilités multiples d’optimisation de la trésorerie à travers la centralisation ou cash pooling(1). L’objectif est de centraliser automatiquement sur une entité l’ensemble des comptes bancaires de l’entreprise ou du groupe sans avoir besoin d’ordonner des mouvements de fonds. Loin d’être réservée aux grands groupes, cette méthode de gestion est parfaitement adaptée aux ETI et aux PME, même de taille modeste. En regroupant ses excédents de trésorerie et ses besoins de financements, l’entreprise ou le groupe bénéficie d’une vision globale de sa trésorerie et optimise ainsi sa gestion.



(1) Centralisation automatique de trésorerie.​

 
Partager :  

acces directs

Ma banque populaire régionale