Pôle Sportif du Grand Ouest, supporter de 7 athlètes du territoire

Pôle Sportif du Grand Ouest

Banque Populaire Grand Ouest (BPGO) est fière d’accompagner 7 athlètes et para-athlètes, représentant les différentes régions du territoire du Grand Ouest, dans la poursuite de leur rêve sportif.

Découvrir la vidéo

Le Groupe BPCE (Banque Populaire et Caisse d’Épargne) est partenaire des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 (JOP 2024).

Ayant à cœur de soutenir les talents du territoire, Banque Populaire Grand Ouest a créé le Pôle Sportif du Grand Ouest, le 15 juin 2021, avec en son sein 7 athlètes en quête de médailles.

Au-delà d’apporter son concours à ceux qui osent, la Banque, au travers de son Pôle, souhaite infuser l’esprit des Jeux, sensibiliser les publics au sport santé et au handisport.

Autrement dit, le Pôle Sportif du Grand Ouest c’est :

  • 7 athlètes et para-athlètes
  • 1 équipe mixte composée de 3 femmes et 4 hommes
  • 7 disciplines représentées : badminton double mixte ; canoë-kayak slalom ; para-dressage ; athlétisme demi-fond ; planche à voile sur foil ; para-triathlon ; surf.
  • 7 histoires sportives à découvrir

« Partant du principe que ce qui compte ce n’est pas la destination mais bien le voyage, la banque a décidé de s’engager dès 2020 auprès de nos pépites du territoire et de les accompagner dans leur préparation sur le chemin de la qualification. Si nous leur souhaitons de vivre l’aventure extraordinaire qu’est l’olympisme, en cas de non-qualification, la Banque continuera à les soutenir en les intégrant en interne en tant que consultants lors de Jeux Olympiques de Paris 2024, et en les accompagnant dans une éventuelle reconversion. La création de ce Pôle concrétise un engagement porteur de sens, en accord avec les valeurs du sport, et celles de la Banque Populaire Grand Ouest. »

Simon Mallet, Directeur communication interne et institutionnelle. 

Suivez l’actualité du Pôle Sportif du Grand Ouest !

Les 7 visages du Pôle 

THOM GICQUEL

L’explosif badiste breton !

Originaire d’Ille-et-Vilaine (35), né dans une famille de badistes, Thom s’est rapidement révélé dans ce sport. Il évolue aujourd’hui en badminton double mixte au plus haut niveau mondial. Son objectif ? Aller aux JOP de Paris 2024 et y décrocher la médaille d’or !

Sa discipline : Le badminton double-mixte est une épreuve inscrite aux Jeux Olympiques depuis les Jeux de 1996. Le double mixte implique des techniques spécifiques puisqu’il constitue un duo, composé d’une femme et d’un homme. Thom évolue avec sa partenaire, Delphine Delrue.

Verbatim : « Les JO, j’en rêve depuis que je suis tout petit. Mais le but, ce n’est pas seulement d’y participer. C’est de faire une médaille là-bas. D’entendre la Marseillaise. Et de la chanter. »

Ses qualités : Ouverture d’esprit, Explosivité, Positivité

Suivez Thom sur ses réseaux sociaux :

CAMILLE RENOU

Une sportive tenace en demi-fond !

Originaire de Maine et Loire (49), Camille est une jeune athlète spécialisée en demi-fond et étudiante en STAPS à Nantes. Toujours positive et motivée, elle ne cesse d’améliorer son chronomètre sur 800 mètres mais surtout sur 1500 mètres, son épreuve de prédilection. Cadette du Pôle Sportif Grand Ouest, Camille souhaite se qualifier au niveau national et monter en puissance !

Sa discipline : Les courses de demi-fond sont des épreuves d’athlétisme d’une distance comprise entre 800 et 3 000 mètres. Plus longues que les sprints et plus courtes que les courses de fond, ces courses sont représentées par le 800 mètres, le 1 500 mètres et le 3 000 mètres avec obstacles, aux Jeux Olympiques et aux championnats du monde d’athlétisme.

Verbatim : « Je suis très motivée. La satisfaction de l’entraînement reste infime comparée à celui d’une compétition réussie ! »

Ses qualités : Positivité, Travail, Combativité

Suivez Camille sur ses réseaux sociaux :

VLADIMIR VINCHON

Cavalier en para-dressage, entre rigueur et passion !

Originaire de Mayenne (53) et cavalier passionné depuis son plus jeune âge, Vladimir est le doyen du Pôle. Amputé de la jambe droite après un accident en 1994, il décide de reprendre l’équitation et alterne aujourd’hui les compétitions sur le circuit valide et para-athlète. Le saut d’obstacle en para-équestre n’étant pas une discipline paralympique, Vladimir décide de concourir en para-dressage à partir de 2011. Il se qualifie pour les Jeux Paralympiques de Londres où il termine 7e en individuel. Dans sa ligne de mire aujourd’hui : la sélection aux Jeux Paralympiques de Paris 2024 !

Sa discipline : En para dressage : le cheval doit apprendre à obéir à des instructions de nature différentes. Les incapacités, telles que la jambe droite pour Vladimir, sont remplacées par des aides compensatrices : les sticks, les sons, les éperons…

Verbatim : « Avec mes 2 chevaux, sur le circuit valide amateur ainsi que sur le circuit pro, nous comptabilisons plusieurs bonnes places et victoires. Mais au-delà de la performance, nous sommes en train d’acquérir une belle expérience en compétition et de gagner en complicité. »

Ses qualités : Curiosité, Rigueur, Honnêteté

Suivez Vladimir sur ses réseaux sociaux :

GWLADYS LEMOUSSU

La pétillante para-triathlète !

Originaire de Vendée (85), Gwladys évolue au plus haut niveau de para-triathlon. Après une saison 2016 qui la consacre à Rio, Gwladys a enchainé les podiums et reste la première et unique médaillée Olympique du Triathlon français. S’en est suivi une belle expérience à Tokyo en 2021, malgré la déception de ne pas monter sur les marches du podium. Elle est désormais plus motivée que jamais pour les Jeux Paralympiques de Paris 2024.

Sa discipline : Le para-triathlon est un enchaînement de trois disciplines pour lesquelles Gwladys bénéficie d’équipements adaptés à son handicap : 750m de natation en eau libre, 20km de cyclisme et 5km de course, pour une durée totale d’effort d’environ une heure.

Verbatim : « Mes dernières victoires viennent récompenser mon engagement de ces derniers mois et je suis très satisfaite pour l’avenir »

Les qualités qui définissent Gwladys : Motivation, Joie de vivre, Humour

Suivez Gwladys sur ses réseaux sociaux :

GASPARD LARSONNEUR

Le surfeur breton !

Originaire du Finistère (29), Gaspard est ambassadeur du surf breton, il est également éducateur sportif et prend plaisir à partager sa passion du surf quand il n’est pas en compétition. Son objectif ? Se classer parmi les meilleurs surfeurs mondiaux et ensuite se qualifier aux Jeux de Paris 2024 !

Sa discipline : Le surf englobe toutes les pratiques de glisse dans les vagues. L’intégration de cette épreuve aux JOP de Paris 2024 n’a été validé définitivement qu’en décembre 2020, où nous l’espérons, Gaspard pourrait affronter 19 autres surfeurs mondiaux !

Verbatim : « Je suis vraiment heureux et motivé d’avoir repris la compétition après plus d’un an de break en 2020, mes résultats sont très motivants et encourageants pour la suite. »

Ses qualités : Détermination, Analyse, Sociabilité

Suivez Gaspard sur ses réseaux sociaux :

HÉLENE NOESMOEN

L’ambitieuse véliplanchiste sur Foil !

Originaire de Vendée (85), Hélène s’entraine au Pôle France Voile de Brest (29) et a quitté son poste d’ingénieure pour se consacrer exclusivement à sa carrière de sportive haut niveau. Championne d’Europe et du monde en titre de planche à voile sur foil, elle est l’espoir féminin français dans sa catégorie, et préparent activement les Jeux Olympiques de Paris 2024. 

Sa discipline : La planche à voile sur foil succède à la planche classique aux JOP 2024. Le foil est un appendice qui permet de « s’envoler » sur l’eau et gagner en vitesse, une révolution dans cette discipline sportive qui n’avait pas évolué depuis près de 20 ans.

Verbatim : « Je ne cesse d’explorer et de travailler ma technique sur ce nouveau support qu’est la planche à voile sur Foil. Je sens que j’ai vraiment progressé et j’ai hâte de le confirmer lors des prochaines compétitions. »

Ses qualités : Optimisme, Rigueur, Professionnalisme

Suivez Hélène sur ses réseaux sociaux :

CÉDRIC JOLY

Le kayakiste passionné !

Originaire d’Ille et Vilaine (35), Cédric est champion du monde 2019 de canoë kayak slalom. Rattaché au club breton de canoë kayak de Brocéliande, il fait actuellement partie du Pôle France Canoë et suit en parallèle sa formation Sciences Po à Rennes. Son objectif ? Remporter la prochaine Coupe du Monde et se voir ainsi ouvrir les portes des Jeux Olympiques de Paris 2024.

Sa discipline : le canoë-kayak en eaux vives est aussi appelé « slalom » : les concurrents parcourent 300m en négociant de 18 à 25 portes dans des eaux turbulentes. Les portes se passent dans le sens de la descente pour les vertes, en remontée pour les rouges. Cette épreuve est inscrite aux JO depuis 1936 !

Verbatim : « Après une saison 2019 exceptionnelle, suivie d’une année blanche en raison de la crise sanitaire : j’ai retrouvé la motivation et la compétitivité qui m’animent ! Je suis désormais déterminé et concentré sur mes objectifs, les qualifications vers Paris 2024. »

Ses qualités : Enthousiasme, Capacité d’analyse, Vitesse

Suivez Cédric sur ses réseaux sociaux :