Témoignages : Escales, Aventures d’entrepreneurs

Le podcast Banque Populaire qui raconte les grands moments de celles et ceux qui entreprennent.

La gestion de ses besoins financiers en phase d’accélération, l’envolée vers l’international, l’acquisition d’une entreprise, l’anticipation d’une cession, l’adoption de mesures responsables et la transition vers le digital.

Dans tous ces voyages, qui n’a pas besoin d’un bon compagnon de route, d’un guide de confiance pour avancer sereinement, étape par étape, et éviter les intempéries ? 

Dans tous ces moments, la banque et les chargés d’affaires sont aux côtés des entrepreneurs, pour les aider à grandir et à se dépasser.

Dans ce podcast, Solenne Niedercorn, experte en finance et innovation, donne la parole à des entrepreneurs qui reviennent sur des moments clés de leur entreprise. Au programme : récits d’audace, de persévérance et de collaboration avec la banque et ses chargés d’affaires.

Retrouver tous les épisodes de la saison 1

Escales, Aventures d’entrepreneurs, le podcast qui raconte les grands moments de celles et ceux qui entreprennent.

Découvrir

#1 – Financer un rachat d’entreprise par LBO : témoignage de Tri-o Greenwishes

Matthieu de Chanaleilles est dirigeant de Tri-o Greenwishes, un groupe qui opère dans la gestion des déchets et du recyclage pour les entreprises. Dans le podcast, il raconte en détail l’aventure de l’acquisition par LBO de Greenwishes en 2016, accompagnée par Banque Populaire Rives de Paris.

Le rachat d’une entreprise par LBO (leveraged buy-out) est une stratégie courante en finance d’entreprise. Elle permet à la société repreneuse (holding) de bénéficier de l’effet de levier de l’emprunt bancaire. L’objectif étant de financer les échéances d’emprunt grâce aux résultats de l’entreprise cible, et de créer des synergies au sein du groupe de sociétés. 

Cependant, un LBO peut se révéler une opération délicate et stressante pour l’entrepreneur et ses équipes.

Dans cet épisode, vous apprendrez que les opportunités d’achat peuvent parfois se faire au hasard, comme cela a été le cas pour Matthieu, qui a appris la mise en vente de Greenwishes au détour d’une conversation. Qu’il a choisi son partenaire financier – la Banque Populaire – selon des critères humains et relationnels. Et que jusqu’à la veille de la signature définitive, il aura vécu un véritable ascenseur émotionnel.

Enfin, 6 ans après cette acquisition, Matthieu nous partage LE conseil qu’il donnerait aujourd’hui à un entrepreneur souhaitant faire un tel rachat.

#2 – Financer la croissance d’un groupe de sociétés sans lever des fonds

Arnaud Doillon est dirigeant du cabinet d’expertise-comptable Numbr et de Tiime, une société qui édite un logiciel de gestion pour les entrepreneurs. Ingénieur de métier, il a repris le cabinet comptable de son père au début des années 2000. Un cabinet traditionnel, qui faisait un chiffre d’affaires annuel de 600 000€. Aujourd’hui, en 2022, le chiffre d’affaires de Numbr dépasse les 35 millions d’euros. 

Au micro de Solenne Niedercorn, experte en finance, Arnaud revient sur la croissance externe fulgurante de son groupe de sociétés durant 5 années, la décision de se recentrer ensuite sur une croissance organique, l’importance du financement bancaire et de l’accompagnement des conseillers financiers, pour une entreprise en fort développement. 

Arnaud sait donc de quoi il parle, quand il s’agit de croissance d’entreprise.   

#3 – Faire face à la crise de croissance d’une ETI familiale

Emmanuelle Cadiou est présidente de Cadiou, une ETI industrielle installée dans le sud du Finistère. En 2007, Ronan Cadiou transmet les rênes de l’entreprise à une nouvelle équipe de dirigeants. Sa fille Emmanuelle a pour mission de régler les problèmes de rentabilité. Petit à petit, l’entreprise entre dans une phase de croissance à deux chiffres, jusqu’au début des années 2010. Cette hausse des ventes entraîne des problématiques opérationnelles : l’entreprise n’arrive plus à absorber la charge de travail. Le nouveau défi de la dirigeante est de résoudre cette crise de croissance.  

Emmanuelle revient sur son parcours et son arrivée à la tête de l’entreprise familiale,  puis la crise de croissance traversée par Cadiou.
La mise en place du lean management : la méthode qui a permis à Cadiou de vaincre sa crise de croissance. Les enjeux d’une relation de confiance avec la banque et les chargés d’affaires. Et enfin l’importance de la culture d’entreprise, des valeurs et de la raison d’être d’une entreprise.  

#4 – Financer son projet et donner de l’élan à une future scale-up

Benjamin Ducousso est CEO et cofondateur de WIZBII, une entreprise qui facilite l’entrée des jeunes dans la vie active en leur proposant une large gamme de services sur-mesure : passer le permis, bénéficier d’aides financières, trouver un emploi… Et pourtant, malgré son indéniable impact social, elle aurait pu ne jamais voir le jour.  

En 2011, dès la fin de leurs études, Benjamin et ses associés tentent de lever des fonds pour leur projet de start-up. Ils essuient de nombreux refus, jusqu’à ce qu’un chargé d’affaires de Banque Populaire Auvergnes Rhône Alpes croit en eux et valide leur dossier de crédit. 

Aujourd’hui, WIZBII est devenue une scale-up. Elle compte 150 collaborateurs répartis dans 4 villes, génère 10 millions d’euros de revenus annuels et aide plus de 8 millions de jeunes dans toute la France. Dans cet épisode, Benjamin Ducousso revient sur les débuts de l’entreprise, les enjeux de son hyper-croissance et la relation de confiance qui la lie à la Banque Populaire. 

Vous pourriez aussi être intéressé par
  • femme blonde concentrée travaillant sur de la robotique

    NEXT INNOV

    L’accélérateur d’entreprises innovantes

  • La réussite est en vous

    Banque Populaire est partenaire de la réussite des projets de ses clients.

  • S’engager à vos côtés pour une croissance plus durable

    Banque Populaire vous accompagne pour réussir votre transition énergétique.

Thématiques similaires