5 clés pour mener la négociation du prix d’un bien immobilier

Vous avez trouvé la perle rare mais vous trouvez son prix trop élevé ?
Recherchez un maximum d’informations et préparez votre argumentaire avant de vous lancer.

Simuler votre prêt immobilier

Comment bien réussir votre phase de négociation ?

1. Savoir si le bien est en vente depuis longtemps

Un bien mis en vente depuis plus de trois mois ? Visiblement, le vendeur ne parvient pas à le vendre. Voilà une belle opportunité pour essayer de négocier le prix du bien. Renseignez-vous auprès de l’agent immobilier en charge de la vente, il peut vous conseiller sur votre marge de négociation.

2. Etudier les prix du marché immobilier local

L’estimation du prix d’un bien immobilier n’est pas une science parfaite ! Pour savoir si le bien est surcoté, comparez le prix demandé à la réalité du marché. Comparez le prix avec ceux des biens similaires situés sur le même secteur.

Découvrez notre site « les prix de l’immobilier » pour connaître les prix au m² dans le secteur recherché.

3. Dresser la check-list des défauts du bien visité

La première fois que vous avez visité le logement convoité, vous étiez peut-être sous le charme du lieu. En avez-vous perçu tous les défauts ? Ceux-ci sont autant d’arguments pouvant jouer en faveur d’une réduction du prix de vente. Deux astuces efficaces pour obtenir une décote sur le prix : Planifiez plusieurs visites, quitte à vous faire accompagner d’un expert immobilier qui connaît les points à vérifier. Repérez et listez toutes les imperfections : travaux à effectuer, électricité non conforme, chaudière à remplacer…

4. Fixer un budget réaliste et tenir le cap !

Au cours de votre recherche, la tentation peut être grande de faire une offre d’achat pour un bien dont le coût dépasse vos possibilités. Rencontrez d’abord votre conseiller bancaire avant d’entreprendre des négociations pour déterminer votre budget maximum et calculer votre capacité d’emprunt. Vous disposerez ainsi d’un cap que vous vous efforcerez de tenir tout au long de la discussion avec le vendeur.

5. Oser lancer la phase de négociation

Vous savez le prix du bien négociable, vous vous êtes renseigné sur l’état du logement et les prix dans le secteur, vous disposez de plusieurs arguments objectifs… Il est temps de vous lancer ! Conduisez la négociation vous-même en proposant un prix qui vous semble plus juste et amenez le vendeur à en discuter. Cette méthode a fait ses preuves. Il est probable que le propriétaire soit réticent à votre offre dans un premier temps mais qu’il accepte néanmoins de revoir son prix initial.

Vous recherchez un prêt immobilier ?

Nous saurons trouver la solution la plus adaptée à votre projet *

Simuler votre prêt immobilier

* Sous réserve d’acceptation de votre dossier de crédit immobilier portant sur une opération relevant de l’article L. 313-1 du Code de la consommation par votre Banque Populaire Régionale, prêteur. L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de dix jours avant d’accepter l’offre de crédit. La réalisation de la vente est subordonnée à l’obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit rembourser les sommes versées.

Thématiques similaires