OPCI grand public Franceurope Immo

Une solution de diversification, sans apport initial important, qui vous permet d’investir indirectement en immobilier et en placements financiers.

Contacter un conseiller

Investir dans des produits financiers comporte des risques de perte en capital. Parlez-en avec votre conseiller.

Les points clés
  • Aucun souci de gestion
  • Diversification de votre patrimoine
  • Accessible

Les raisons d’investir dans un OPCI(1)

Diversification dans l’immobilier
Une solution d’épargne offrant une diversification du patrimoine dans l’immobilier et les produits financiers sur un horizon de placement de 8 ans.

Simple et accessible à tous
Facilité d’accès à l’immobilier d’entreprise et aux produits financiers pour un montant limité.

Aucun souci de gestion en contrepartie de frais
Une gestion entièrement déléguée à des spécialistes de l’immobilier et des produits financiers en contrepartie d’une commission de gestion annuelle facturée à l’OPCI.

Photo non représentative du patrimoine de l’OPCI et ne présage pas des investissements futurs

Dividendes potentiels
Des revenus issus des loyers encaissés (sur les actifs immobiliers), des dividendes reçus (sur les actifs financiers), et des éventuelles plus-values immobilières au moment des cessions d’actifs.

Durée de placement
La durée de placement recommandée est de 8 ans.

Rachat
La vente d’immeuble nécessite un délai ; néanmoins, dans un Compte-Titres, avec une valeur liquidative bimensuelle, les retraits sont facilités grâce à la poche de liquidités. Un remboursement, suivant la date de centralisation des demandes de rachats, est possible dans un délai maximum de 2 mois.

En Compte-Titres ou en assurance vie
La souscription est possible dans le cadre fiscal du Compte-Titres Ordinaire, ou dans celui de l’assurance-vie.

Photo non représentative du patrimoine de l’OPCI et ne présage pas des investissements futurs

Les principaux facteurs de risque

(extraits du prospectus)

Le risque est estimé en catégorie 4 (sur une échelle de 7) aux données actuelles du marché.

Les données historiques, telles que celles utilisées pour calculer l’indicateur synthétique, pourraient ne pas constituer une indication fiable du profil de risque futur de l’OPCI. Le capital initialement investi ne bénéficie d’aucune garantie. Il peut résulter pour l’actionnaire un risque de perte en capital.
En conséquence, la catégorie de risque associée à ce fonds n’est pas garantie et pourra évoluer dans le temps. La catégorie la plus faible ne signifie pas « sans risque ».

  • Risques liés au marché immobilier

Les investissements réalisés par la SPPICAV(1) seront soumis aux risques inhérents à la détention et à la gestion d’actifs immobiliers.

  • Risques liés aux marchés financiers

S’agissant, notamment, des titres de foncières cotées, des supports investis en actions et en obligations et le risque de taux.

  • Risques de liquidité

Le risque de liquidité mesure la difficulté que pourrait avoir la SPPICAV à céder des actifs immobiliers pour faire face à des demandes de rachat présentées par des actionnaires de la SPPICAV.

  • Risques liés à l’endettement

Une attrition de sa capacité de distribution et un recul du revenu distribué aux actionnaires liés, soit à la vacance durable des actifs acquis au moyen de la dette et/ou à la baisse des revenus de la SPPICAV, soit à une remontée des taux en cas d’emprunt à taux variables ; une dévalorisation des actifs détenus ou de ceux financés par l’effet de levier qui conduirait à accroître l’exposition au risque crédit de la SPPICAV.

  • Risque de crédit sur des actifs financiers

Il s’agit du risque de baisse de la valeur d’un titre, en raison de la dégradation de la qualité de son émetteur ou de défaillance de celui-ci.
En conséquence, la catégorie de risque associée à ce fonds n’est pas garantie et pourra évoluer dans le temps.

Avertissement

L’OPCI sous forme de SPPICAV détient des immeubles directement et indirectement dont la vente exige des délais qui dépendront de l’état du marché immobilier.
En cas de demande de rachat (remboursement) de vos actions, votre argent pourrait ne vous être versé que dans un délai maximum de deux mois.

Par ailleurs, la somme que vous récupérerez pourra être inférieure à celle que vous aviez investie, en cas de baisse de la valeur des actifs de la SPPICAV, en particulier du marché immobilier, sur la durée de votre placement.

La durée de placement recommandée est de 8 ans minimum.

Les principales caractéristiques, le profil de risque et de rendement et les frais relatifs à l’investissement dans un OPCI sont décrits dans le Document d’Informations Clés pour l’Investisseur (DICI) et dans le prospectus de l’OPCI. Le capital investi et les performances ne sont pas garantis. Il convient de respecter la durée minimale de placement recommandée. Le DICI, le prospectus et les documents périodiques sont disponibles sur demande auprès d’AEW Ciloger ou sur le site internet www.aewciloger.com.
Vous devez prendre connaissance du DICI/Prospectus qui devra vous être remis préalablement à souscription.

La stratégie d’investissement

Poche immobilièrePoche financièrePoche liquidités
entre 60 % et 65 %*

51 % minimum : immobilier direct et indirect non coté
9 % maximum : titres de sociétés foncières cotées françaises et européennes
35 % maximum*

(actions internationales et de produits de taux)
5 % minimum à tout moment*
* % de l’actif brut de la SPPICAV

Frais supportés par les clients

Commission de souscription / Frais sur versement• En CTO : 5 % maximum dont frais d’entrée acquis à l’OPCI : 2 % maximum revenant au distributeur.
• En assurance vie : frais CTO + frais sur versement selon les conditions définies dans la notice d’information ou dans des dispositions générales des contrats concernés.
Frais de sortieNéant.

Des frais de gestion complémentaires liés aux contrats d’assurance-vie sont perçus par l’assureur.

Frais supportés par l’OPCI

Frais de fonctionnement et de gestion2,90 % TTC par an de l’actif net.
Dont une partie peut être rétrocédée aux distributeurs.
2,20 % TTC par an de la valeur globale des actifs gérés.
Frais d’exploitation immobilière1,48 % TTC par an en moyenne sur 3 années glissantes de l’actif net.
2 % TTC par an en moyenne sur 3 années glissantes de la valeur globale des actifs immobiliers gérés.

L’intégralité des frais mentionnés dans la page sont des montants maximums. Les frais réellement prélevés sont indiqués dans le DIC.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Consulter la documentation sur l’OPCI Franceurope Immo

En savoir plus

Banque Populaire

Choisir une région

Vous avez des questions ?

Nos experts vous répondent.

Nous écrire

Prendre rendez-vous

En agence ou par téléphone, à l’horaire de votre choix.

Choisir un créneau

La Société de Gestion AEW Ciloger peut verser des rémunérations ou rétrocessions à ses distributeurs.

Conformément à la règlementation en vigueur, le client peut recevoir sur simple demande de sa part, des précisions sur les rémunérations relatives à la commercialisation du présent produit. Le distributeur perçoit une commission de 0.75 % sur l’encours au titre de la commercialisation du présent OPCI par le distributeur.

Les frais sur versements, d’arbitrage, de gestion sur encours et, le cas échéant, ceux liés aux garanties de prévoyance s’appliquent.

(1) OPCI (Organisme de Placement Collectif Immobilier) FRANCEUROPE IMMO
Société de Placement à Prépondérance Immobilière à Capital Variable (SPPICAV)
Siège social : 22, rue du Docteur Lancereaux – 75008 Paris // 509 763 322 RCS Paris
N° agrément AMF SPI20080020 en date du 28 août 2008 disponible sur www.aewciloger.com

Société de Gestion : AEW Ciloger - Société par actions simplifiée au capital de 828 510 € - Siège social : 22, rue du Docteur Lancereaux - 75008 Paris // RCS PARIS 329 255 046 - Agréée par l’AMF en qualité de Société de Gestion de Portefeuille sous le numéro GP-07 000043 du 10/07/2007 - Agrément AIFM du 24/06/2014 au titre de la directive 2011/61/UE - Téléphone : 01 78 40 33 03 | service-clients@eu.aew.com
Du fait des liens existants entre le Groupe BPCE et la société de Gestion AEW CILOGER, il peut exister des risques de conflits d’intérêts potentiels.