Passer au contenu principal

PEA et rente viagère


 

25/09/2014

 

Plan d’épargne en actions : quel est l’avantage de la rente viagère ?

 

La réponse de votre expert

 


 

 

Marie-Christine ALVES

 

Banque Populaire Lorraine Champagne

 

 

 

 

 

Avec le plan d’épargne populaire – que l’on ne peut plus ouvrir depuis 2003-, le plan d’épargne en actions est le seul produit d’épargne qui permette de percevoir une rente viagère non imposable à l’IR.

 

Le PEA bancaire, composé d’un compte titres et d’un compte-espèces, permet de se constituer un portefeuille de valeurs mobilières composé généralement d’actions d’entreprises françaises et/ou européennes, d’OPCVM (Sicav et FCP)… Depuis le 1er janvier 2014, le montant maximal investi est porté à 150 000 euros par détenteur.

 

Au lieu de « sortir » en capital, le détenteur d’un PEA peut opter pour une rente viagère immédiate. Pour cela, il faudra privilégier le transfert de ce PEA bancaire auprès d’une compagnie d’assurance.

 

Lorsque la sortie en rente viagère a lieu, au moins huit ans après l’ouverture du PEA et selon le montant du capital disponible après d'éventuels retraits, le montant de la rente dont bénéficie le détenteur initial du plan – et, le cas échéant, son conjoint survivant en cas de prédécès – est exonéré d’impôt sur le revenu (IR). Seuls les prélèvements sociaux (PS) sont dus sur une partie de la rente définie exclusivement en fonction de l’âge du bénéficiaire au moment du premier versement de celle-ci. Par exemple, la demande de perception d'une rente entre 60 et 69 ans induira un montant de PS dus de seulement 6,2 % du montant de la rente en l'état actuel des textes. C’est, avec le PEP (plan d'épargne populaire) – que l’on ne peut plus ouvrir depuis 2003 –, le seul produit d’épargne qui permette de percevoir une rente non imposable à l'IR.

 

Marie-Christine Alves, Banque Populaire Lorraine Champagne​


 

 


 

 


 

 


 

 


 
Partager :  

acces directs

Ma banque populaire régionale