Passer au contenu principal

Financer vos investissements

De quelle manière le lease-back peut-il servir les opérations de haut de bilan d’une entreprise ?Explications de Bertrand Prodel, directeur adjoint de la filière crédit bail immobilier de Natixis Lease.

Le lease back


Le lease-back est un outil financier très utile dans le cadre d’une opération de haut de bilan

Pouvez-vous, en quelques mots, nous expliquer ce qu’est précisément le lease-back ?
Très simplement, le lease-back est une technique de financement utilisée par une entreprise. Cette dernière vend à un crédit bailleur la propriété d'un de ses biens immobiliers, en général des bureaux ou des entrepôts. Dans la foulée, elle reloue (dans le cadre d’un contrat de crédit bail immobilier) ce même bien suivant une formule de location assortie d'une promesse de vente. Cependant, une telle solution ne concerne que l’immobilier d’entreprise.
 
En quoi le lease-back peut-il servir les opérations de haut de bilan d’une entreprise ?
Cet arbitrage sur ses actifs immobiliers est en effet idéal pour compléter une opération de haut de bilan. Lorsqu’une entreprise cède ainsi certains de ses immeubles via le lease-back, elle dégage une trésorerie d’un montant important et immédiatement mobilisable pour ses investissements. Ce surplus de ressources financières peut donc s’avérer très utile en complément de l’entrée d’un partenaire dans la composition de son capital.
J’ajouterais qu’une opération de lease-back n’est pas un outil défensif. Elle n’est donc pas susceptible d’être déclenchée pour faire face à un besoin de trésorerie structurel mais lors d’une passe difficile. Nous la recommandons uniquement aux structures financièrement saines à la recherche de ressources de long terme (en moyenne de sept à quinze ans) pour développer leur activité. 

 


 

 


 
Partager :  

acces directs

Ma banque populaire régionale