Investissement locatif

Tout savoir sur les dispositifs de défiscalisation lors d'un investissement locatif.

Investissement judicieux dans un bien immobilier pour le louer
  • L’immobilier reste une valeur sûre
  • L’immobilier permet de constituer un patrimoine
  • L’immobilier est un moyen de préparer votre retraite

Nos conseils

Cependant, il faut bien étudier tous les aspects de votre projet pour optimiser au mieux votre investissement.

Illustration fin de parcours

Investissement locatif, en bref

Investir dans l’immobilier vous permet donc de vous constituer un patrimoine mais aussi de réaliser des économies d’impôts grâce à des mesures fiscales attractives. Pinel, Censi-Bouvard, Malraux, Denormandie : tour d’horizon des différents dispositifs qui vous permettront d’optimiser la réussite de votre projet.

Investir dans le neuf : différences entre le dispositif Pinel et le dispositif LMNP Censi-Bouvard

Investir dans l’ancien : différences entre le dispositif Denormandie et le dispositif Malraux 

Tout savoir sur le dispositif Cosse

Vous recherchez un prêt immobilier ?

Nous saurons trouver la solution la plus adaptée à votre projet

Simuler votre prêt immobilier
Ces articles pourraient vous intéresser

(1) Établissement social ou médico-social qui accueille des personnes âgées ou adultes handicapées, établissement délivrant des soins de longue durée, résidence avec services pour étudiants.
(2) Zone A bis : Paris et sa proche banlieue ; Zone A : la grande banlieue parisienne, la Côte d’Azur, Montpelier, le Genevois français et les agglomérations de Lyon, Marseille, Lille ; Zone B1 : la grande couronne d’Île-de-France, les agglomérations de plus de 250 000 habitants, la Corse, l’Outre-Mer et certaines villes considérées comme chères (Toulouse, Bordeaux, La Rochelle, Annecy)
(3) Zone A Bis : 17,17 €/m2 ; Zone A : 12,75 €/m2 ; Zone B1 : 10,28 €/m2 ; Zone B2 et C : 8,93 €/m2

Sous conditions et sous réserve de l’étude complète de votre dossier. Une réponse de principe n’équivaut pas à un accord de prêt. L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de dix jours, la vente est subordonnée à l’obtention du prêt et si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit lui rembourser les sommes versées. Aucun versement, de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou plusieurs prêts d’argent. Sous réserve d’acceptation du dossier par l’établissement prêteur.