Passer au contenu principal

Immobilier d’entreprise

Bureaux et sites industriels représentent bien plus que des actifs à financer. En mettant en place une stratégie d’optimisation, cet immobilier d’entreprise peut aussi constituer une part majeure de votre patrimoine professionnel.

Patrimoine professionnel


Immobilier d'entreprise : n’hésitez pas à bâtir une véritable stratégie patrimoniale

 

Du point de vue de la stratégie entrepreneuriale, deux options sont possibles concernant son immobilier d’entreprise :
  • les faire acquérir par son entreprise afin d’en augmenter la valeur ;
  • les acquérir à titre patrimonial, considérant que cette activité ne relève pas de son cœur de métier et qu’il est donc préférable de consacrer les capacités financières existantes à l’outil de travail plutôt qu’à l’achat de locaux.

 

Si l’option 2 est privilégiée par un nombre croissant de groupes de grande taille qui font le choix d’externaliser leur parc immobilier, la question prend une tournure plus patrimoniale pour les PME détenues par une personne physique. En effet, en choisissant de séparer ses murs de son exploitation professionnelle via une structure détenue en propre (le plus souvent sous forme de SCI), le dirigeant se constituera peu à peu un patrimoine immobilier personnel qui aura été payé par son exploitation professionnelle via le versement de loyers. Propriétaire de ce bien, il pourra ensuite le céder indépendamment de son activité d’entreprise afin de se constituer un capital complémentaire ou le conserver de manière à en tirer un revenu locatif pour sa retraite.
 
De nombreux acquéreurs industriels étant moins intéressés par les murs que par le reste des actifs (fonds de commerce, technologie utilisée, portefeuille clients, etc.), il y a toutes les chances pour qu’ils se montrent très réceptifs à la possibilité d’acheter l’un sans l’autre. En outre, si cet immobilier d’entreprise se situe dans une zone urbaine dynamique, sa valeur a pris une telle envolée ces dernières années qu’elle risque d’écarter de fait la plupart des repreneurs potentiels. Même du point de vue entrepreneurial, l’option de la séparation s’avère ainsi très souvent bénéfique.
 
Tout entrepreneur concerné doit donc se positionner en fonction de ses objectifs patrimoniaux ; d’où la nécessité d’être conseillé en amont sur le bon montage et la manière de le mettre en place. C’est d’ailleurs l’une des expertises clés des conseillers en gestion de patrimoine de la Banque Populaire, entièrement dédiés à l’optimisation de tous les aspects fiscaux et successoraux auxquels sont confrontés les dirigeants. Œuvrant bien sûr en binôme avec les conseillers clientèle Entreprises en charge de la relation quotidienne, ils se tiennent à la disposition de tout chef d’entreprise désireux de se pencher sur la question de son immobilier professionnel.
 

 

Conseil : réaliser ce type de montage dès l’acquisition des locaux d’activité. Créer une structure indépendante dans un deuxième temps afin d’y loger son immobilier est bien sûr toujours possible, mais cela engendrera des droits d’enregistrement et des frottements fiscaux très pénalisants.

 


 
Partager :  

acces directs

Ma banque populaire régionale