homme femme ordinateur
homme femme ordinateur

Que faire de votre Plan d’Épargne Retraite Populaire (PERP)

Découvrez les arguments qui permettront de choisir entre conserver votre PERP ou le transférer sur un Plan d'Épargne Retraite (PER).

Faire un bilan retraite

Jusqu’en 2019, le PERP faisait partie des différents dispositifs disponibles pour préparer votre retraite. Mais la loi PACTE est venue changer la donne avec de nouvelles solutions (dont le PER) qui visent à simplifier l’épargne retraite individuelle. Dès lors, une question se pose : que faire du PERP que vous aviez ouvert avant la réforme ?

femme stylo dossier bureau

Un choix libre et personnel

Depuis la loi PACTE, vous avez la possibilité de conserver votre PERP ou de le transférer sur un PER. Premier élément important à noter : vous êtes absolument libre de choisir de faire l’un ou l’autre.

En effet, seule une législation impose le passage au PER : l’association qui gère votre PERP peut en demander la transformation collective jusqu’à fin 2023. Il faut pour cela qu’elle obtienne l’accord de l’assemblée générale des épargnants (dont vous faites partie). Si les conditions sont réunies, votre contrat sera automatiquement changé en PER.

Hormis ce cas, c’est donc à vous qu’il appartiendra de déterminer, selon votre situation personnelle et vos objectifs, si vous souhaitez migrer votre PERP. Vous pouvez procéder au transfert à tout moment, sans limite de temps. En attendant, votre PERP répond aux mêmes règles que lorsque vous y avez souscrit.

Pour être sûr de prendre la bonne décision, prenez le temps de bien étudier les avantages et inconvénients de chaque formule avec notre tableau comparatif.

Les bonnes raisons

  • De garder son PERP…

    Le premier argument pour conserver votre PERP pourrait bien être financier : transférer votre PERP vers un PER peut générer des frais qui, même s’ils sont encadrés par la loi, peuvent représenter jusqu’à 5% de l’encours sur votre contrat.

    Il vous appartient donc de vous renseigner sur le montant des frais appliqués par votre banque tout en sachant qu’ils disparaitront automatiquement lorsque votre contrat aura passé son dixième anniversaire. Patienter jusqu’à cette date peut donc s’avérer judicieux pour éviter de réaliser une dépense inutile.

    Autre point d’attention : les garanties dont vous bénéficiez avec votre PERP (décès, invalidité, incapacité…) peuvent s’avérer plus avantageuses que celles qui vous seront proposées dans un nouveau PER.

    Si vous disposez d’un « petit » PERP et ne dépassez pas un certain plafond, la rente peut être inférieure à 100 euros par mois. Dans ce cas précis, votre assureur peut vous proposer une sortie en rente unique avec une fiscalité allégée : le capital perçu n’est taxé qu’à un taux forfaitaire de 7,5% (les prélèvements sociaux sont également dus).

    Sachant que vous pouvez basculer à tout moment vers un PER, vous pouvez choisir de conserver votre PERP tant que cet avantage vous reste accessible.

    L’aspect fiscal, enfin, peut vous donner des arguments en faveur du passage au PER : du fait du fonctionnement des prélèvements sociaux et des abattements applicables, il est légèrement plus avantageux fiscalement lors de la sortie en rente.

  • De passer au PER

    L’aspect organisationnel, tout d’abord, n’est pas négligeable : le PER permet de réunir l’ensemble des contrats retraites que vous avez pu souscrire à titre individuel (PERP, Madelin, Préfon…) voire, dans certaines conditions, dans le cadre des entreprises qui vous ont employé (PERE, Perco…).

    Le PER vous offre par ailleurs de plus nombreuses solutions de sortie de votre épargne retraite que le PERP qui ne prévoit généralement qu’une sortie en rente. La plus grande souplesse du PER vous autorise à choisir entre rente, sortie libre en capital ou panachage des deux.

    En ce qui concerne les cas de déblocage anticipé, les sommes placées sur votre PERP ne seront disponibles que lors de votre départ à la retraite. Ici aussi, la souplesse du PER est à votre avantage et prévoit, par exemple, un déblocage en cas d’acquisition d’une résidence principale.

    Cette solution peut s’avérer particulièrement utile à l’heure de constituer un apport pour acheter votre logement.

Banque Populaire

Choisir une région

Vous avez des questions ?

Nos experts vous répondent.

Nous écrire

Prendre rendez-vous

Vous êtes déjà client ? En agence ou par téléphone, à l’horaire de votre choix.

Choisir un créneau
Vous pourriez aussi être intéressé par

Communication à caractère publicitaire et sans valeur contractuelle

Crédits photos : Getty Images

Thématiques similaires