Passer au contenu principal

Le point de vue des conseillers Banque Populaire


 

​23/09/2015

 

Les conseillers Banque Populaire au cœur des préoccupations de leur clientèle

Le questionnaire de l'enquête Ifop - Banque Populaire a également été soumis à des conseillers du réseau Banque Populaire dédiés aux chefs d'entreprise. Découvrez quelle est leur vision de l'entrepreneuriat et de ses mutations.

Le point de vue des conseillers Banque Populaire
Priorité à la performance
Au palmarès des valeurs à promouvoir dans l’entreprise, les conseillers Banque Populaire mettent en avant, sans hésitation, la performance (71 % d’entre eux citent cette valeur en premier contre 56 % des dirigeants). Viennent ensuite la créativité, l’optimisme et la responsabilité (pour 27 % des sondés).

Le collectif en demi-teinte
En revanche, la convergence avec les réponses des entrepreneurs est moins nette quand il s’agit de parler « motivation ». Ainsi, pour 31 % des conseillers, les dirigeants d’entreprise auraient d’abord l’envie de s’épanouir, de se réaliser, quand cet objectif n’est exprimé que par 10 % des entrepreneurs. Et si les conseillers ont bien compris l’importance pour leurs clients professionnels de créer de la valeur (23 % des réponses), ils minorent nettement le poids du collectif dans les motivations des dirigeants : 15% citent le fait de diriger et fédérer une équipe comme première motivation, contre 30 % des chefs d’entreprise.

Cap sur l’international
De même, si les conseillers Banque Populaire rejoignent les dirigeants dans le portrait qu’ils dressent de l’entrepreneur de demain — qui devra être reconnu à la fois de ses pairs (35 %) et de ses salariés (18 %) —, ils insistent beaucoup plus que leurs clients sur l’exigence de développement à l’international. Un tiers des conseillers Banque Populaire estiment que l’entrepreneur de demain sera un conquérant à l’international, contre seulement 4 % des dirigeants.
 
Bienvenue dans un monde digital
Les conseillers Banque Populaire se montrent également plus sensibles que les dirigeants à l’importance du digital (jugé très important pour la moitié d’entre eux) dans la croissance des entreprises au cours des prochaines années. Conscients que celles-ci devront à l'avenir intégrer davantage de flexibilité, en particulier vis-à-vis du contrat de travail et dans son organisation, les conseillers insistent particulièrement, contrairement aux dirigeants, sur le développement du télétravail et la flexibilité accrue dans les lieux de travail.
 
L’innovation au cœur des stratégies
Par ailleurs, une très large majorité des conseillers interrogés (61 %) estime que l’innovation et la R&D seront essentielles pour le développement des entreprises dans les cinq prochaines années, et qu'elles doivent être dès aujourd’hui au cœur des stratégies des établissements qu’ils accompagnent et conseillent. Or, seuls 36 % des dirigeants jugent l’innovation essentielle dans le futur développement de leur entreprise.
 
Vive l’entreprise verte !
Enfin, les conseillers Banque Populaire partagent avec leurs clients le souci de valoriser le rôle social et environnemental des entreprises. Les trois piliers de la RSE — social, sociétal et environnemental — sont largement identifiés et reconnus comme primordiaux. Un accent tout particulier est mis sur l’aspect environnemental, jugé indispensable ou important pour 78 % des conseillers, proportion identique à celle des dirigeants.


Enquête réalisée en juillet 2015 auprès d'un panel de 58 conseillers Banque Populaire.

 

 
(1) L'étude Ifop - Banque Populaire a été menée auprès d'un échantillon de 500 dirigeants d'entreprise, représentatif des entreprises françaises de 10 à 500 salariés. Les interviews ont été réalisées par téléphone entre le 8 juin et le 2 juillet 2015.

 

 


 

 


 

 


 

 


 
Partager :  

acces directs

Ma banque populaire régionale