couple se donnant la main marchant vers la mer
Couple se donnant la main marchant vers la mer

Calculer le montant de votre future pension grâce à notre simulateur retraite

Faites le point sur votre situation professionnelle et obtenez une simulation de votre retraite.

La retraite est une étape clé de votre vie d’actif : l’occasion de réaliser des rêves de voyage, de vous découvrir de nouvelles passions ou simplement de prendre du temps pour vous et votre famille. Pourtant, nombreux sont ceux qui repoussent le moment de se pencher sur le sujet. Parce que bien préparer sa retraite c’est avant tout faire preuve d’anticipation, Banque Populaire met à votre disposition un simulateur retraite pour estimer les droits auxquels vous pourrez prétendre pour cette nouvelle vi qui vous attend.

Calcul du montant annuel de la retraite, en détail

Chiffre clé 1 393 € / mois. soit le montant moyen de la pension de droit direct nette Source : Drees, décembre 2019

L’âge légal de départ à la retraite est actuellement fixé à 62 ans. Seules les personnes ayant commencé à travailler avant 20 ans ou pouvant invoquer la pénibilité de leur travail peuvent éventuellement prétendre à un départ avant cet âge.
Pour bénéficier d’une retraite à taux plein, il faut également avoir cotisé durant 166 à 172 trimestres, selon son année de naissance.

Le montant annuel de la retraite de base à taux plein, pour un retraité ayant travaillé le nombre de trimestres requis, correspond à la moyenne des 25 meilleures années de salaire multipliée par 50 %. Ce montant est ensuite complété par les organismes de retraite complémentaire.

Pour les personnes n’ayant pas atteint le nombre de trimestres nécessaire à l’obtention du taux plein, une décote de 1,25 % par trimestre manquant est appliquée. Dans le cas de trimestres travaillés au-delà du nombre requis, c’est une surcote de 1,25 % par trimestre supplémentaire qui sera appliquée. Ce sont les cœfficients de minoration ou de majoration.

Enfin, si le nombre de trimestres validés n’est pas égal à celui qui est requis (qu’il soit supérieur ou inférieur), le calcul du montant de la retraite en tiendra compte. On multipliera ainsi le montant obtenu suite à la décote ou à la surcote par le cœfficient de proratisation (nombre de trimestres validés divisé par le nombre de trimestres requis).

Certaines règles de calcul peuvent varier en fonction du régime de retraite attaché à chaque statut.

Il convient donc, pour calculer le montant de votre retraite, de bien tenir compte des spécificités de votre statut et des caisses de retraite auxquelles vous êtes rattaché.

Sont présentés ci-dessous le calcul du montant de la retraite d’un salarié du privé et d’un agent de la fonction publique*

Salarié du secteur privé*

Salarié de la fonction publique*


Le montant global de l’abondement versé est :
Retraite calculée sur les 25 meilleures années

Le montant global de l’abondement perçu est :
Retraite calculée sur les 6 derniers mois de salaire

Règles des régimes obligatoires de retraite

Le système français repose sur le principe de répartition : les actifs (salariés, TNS) ayant un emploi versent des cotisations à des caisses de retraite qui utilisent ces ressources pour financer les pensions des retraités.

Il existe plusieurs caisses de retraite différentes qui vont collecter les cotisations des actifs en fonction de leur statut :

  • Salariés du secteur privé : Les salariés du secteur privé (environ 70% des actifs) cotisent obligatoirement auprès de la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV) qui verse les pensions des retraités du secteur privé. Ils ont parallèlement l’obligation de cotiser auprès d’organismes de retraite complémentaire (Arrco, Agirc).
  • Indépendants et salariés du secteur public : Les indépendants et salariés du secteur public ont des caisses de retraite qui leur sont dédiées. Si certaines règles diffèrent, le principe de répartition reste fondamentalement le même.
Méthode valable pour le calcul de la retraite des salariés du privé

Grâce à notre simulateur, réalisez une estimation en ligne de votre future retraite.

Comment racheter des trimestres de retraite ?

Vous avez atteint l’âge légal de départ à la retraite mais vous n’avez pas cotisé suffisamment pour atteindre le nombre de trimestre requis ? Vous pouvez racheter jusqu’à 12 trimestres de cotisation correspondant à des années peu ou pas cotisées.

Le coût du rachat dépend de l’âge auquel vous le demandez, de vos revenus et de l’option de rachat. Déductible de votre revenu imposable, le rachat de trimestre est d’autant plus rentable lorsque vous êtes fortement imposé.

La retraite complémentaire des salariés du privé

Le régime complémentaire de la retraite est un régime en points. Les régimes de retraite complémentaires fonctionnent sur la base du calcul suivant :

schéma retraite complémentaire

L’assuré acquiert des points de retraite complémentaire par le biais des cotisations vieillesses prélevées sur son revenu.

Le taux de pension dépend du nombre de trimestres acquis par l’assuré. C’est sur le taux que s’applique une éventuelle décote pour les carrières incomplètes. Dans la plupart des régimes complémentaires, lorsque la carrière de l’assuré est complète, le taux est dit « plein » ce qui représente généralement 100 %.

Pour vous assurer une retraite sereine, et vous permettre de bien préparer votre retraite, votre conseiller Banque Populaire peut vous proposer un entretien dédié à votre retraite et des solutions adaptées à vos attentes.

Vous pourriez aussi être intéressé par

Communication à caractère publicitaire et non contractuel 

Crédits photos : Getty Images

Thématiques similaires