Passer au contenu principal

Flash marchés du 16 au 20 octobre 2017


 

​le 20/10/2017

 

 

Environnement économique

 
Chine : la croissance de l’activité a atteint 6,8 % en rythme annuel au troisième trimestre. Au trimestre précédent, elle avait atteint 6,9 %. Cette statistique intervient au moment du 19e congrès du Parti communiste où vont être fixées les grandes lignes du programme économique et politique à 5 ans. La restructuration des grandes entreprises publiques, l’endettement élevé du pays et la politique monétaire seront abordés à cette occasion. Une grande partie des instances dirigeantes va être renouvelée. Le président Xi Jinping et son premier ministre devraient cependant être reconduits.
 
OPEP : la volonté affichée des pays membres de l’OPEP de prolonger l’accord de réduction des quotas de production de pétrole à la réunion de Vienne, le 30 novembre, a favorisé le maintien du prix du baril à un haut niveau.
 
Etats-Unis : le Sénat a voté cette semaine, à une courte majorité, une résolution faisant avancer la réforme fiscale tant attendue depuis les élections. Il serait question de ramener l’impôt sur les sociétés de 35 % (taux maximal) à 20 % environ et de baisser l’impôt des ménages.
 
Zone euro : en Espagne, un conseil des ministres extraordinaire doit se tenir samedi 21 octobre pour suspendre l’autonomie de la Catalogne. Il faudra ensuite obtenir l’aval du Sénat, ce qui devrait prendre plusieurs jours. Les banques Caixa Bank et Sabadell auraient perdu respectivement 6 et 3 milliards d’euros pendant les 10 jours qui ont suivi le référendum sur l’indépendance de la région. Ces deux groupes ont annoncé une délocalisation de leur siège. On avait déjà enregistré le même phénomène de retraits des dépôts des épargnants des banques locales en Grèce, en plein cœur de la crise. La Banque centrale est intervenue pour injecter des liquidités.
 
En Italie, le Parlement s’apprête à se doter d’une nouvelle loi électorale. Elle devrait être votée par le Sénat d’ici la fin novembre. Si cette loi devrait permettre d’accroître la gouvernabilité du pays, elle pourrait rendre nécessaire la création d’une coalition pour gouverner et, de ce fait, réduire fortement la probabilité d’une arrivée au pouvoir du mouvement 5 Étoiles, hostile à toute coalition. Les élections se tiendront au plus tard les 20 et 21 mai prochains. Toutefois, les économistes de Natixis estiment que cela devrait se produire plus tôt, sans doute les 11 et 12 mars.
 

 

Marchés financiers


Taux : la perspective d’une remontée des taux directeurs aux États-Unis a entraîné une hausse des taux souverains à 10 ans. La fourchette des taux directeurs passerait de 1 %-1,25 % à 1,25 %-1,50 %. Le rendement américain à 10 ans est monté de 11 points de base, à 2,38 %. Au sein de la zone euro, le mouvement se limite à 3 points de base, le taux de l’emprunt français terminant la semaine à 0,85 %.

Actions : la saison des résultats trimestriels a bien démarré aux États-Unis. Les banques ont fait mieux que prévu, avec des données en hausse par rapport au deuxième trimestre, à l’exception de Wells Fargo. Ces bons chiffres viennent surtout de la banque de détail, avec des hausses des dépôts et des crédits. 18 % des entreprises du S&P 500 ont publié leurs comptes. En moyenne, les ventes augmentent d’un peu moins de 7 % et la croissance des bénéfices atteint 8,5 %. Rappelons que les prévisions des analystes escomptent une hausse moyenne de 3 % des bénéfices pour ce trimestre. La réforme fiscale aux États-Unis se précisant, les espoirs de regain de croissance de l’activité ont favorisé le bon comportement des places boursières. À Wall Street, après 13 hausses en 15 séances, le Dow Jones, le S&P 500 et le Nasdaq ont battu des records historiques. En Europe, la bourse allemande (indice DAX 30) a également atteint un plus haut historique. Si on intègre les dividendes nets, pour comparer avec l’indice allemand, le CAC 40 a également battu un record. Mais sur 10 ans, la performance calculée par l’agence Bloomberg, montre une nette surperformance de la place allemande (+ 64,8 %) face à l’indice français (+ 25,9 %).

Rédigé le vendredi  20 octobre    

 


 

 


 

 


 

 


 

 


 
Partager :  

acces directs

Ma banque populaire régionale