femme ordinateur salon canapé crayon carnet
femme ordinateur salon canapé crayon carnet

Plus de 60 ans : réussir votre départ à la retraite

Mettez en place les solutions qui vous offriront les meilleures conditions pour votre départ en retraite.

Contacter un conseiller

Arrivé à 60 ans, vous entrez dans la dernière ligne droite qui vous mènera à votre retraite.

Il est alors temps de remplir les dernières formalités administratives et de finaliser votre stratégie pour maintenir votre niveau de vie.

homme pull table

Finaliser votre dossier retraite

Votre carrière touchant à sa fin, le moment est venu de récupérer votre relevé de carrière disponible sur info-retraite.fr et de vous assurer qu’il recense bien l’ensemble de vos droits acquis pour la retraite (trimestres, points acquis dans vos régimes complémentaires…).

Seul un relevé de carrière complet permettra un calcul juste de votre pension de retraite.

N’hésitez pas à consulter votre conseiller Banque Populaire pour solliciter un entretien conseil retraite et étudier les dispositifs complémentaires dont vous pourriez bénéficier.

femme table lunette smartphone tablette

Définir vos besoins à la retraite

Pour mettre en place les solutions les plus adaptées, il conviendra d’abord d’estimer les revenus dont vous aurez besoin pour maintenir votre niveau de vie.

Si certains postes de dépense peuvent disparaître (remboursement complet de votre emprunt pour l’acquisition de votre résidence principale, enfants devenus financièrement autonomes…), d’autres peuvent également apparaître (mutuelle santé, aide à domicile…).

Une fois ce budget défini, estimez votre pension de retraite pour savoir si elle suffira à couvrir vos besoins. Pour vous faire une idée assez précise, vous pouvez notamment utiliser notre simulateur.

homme lunette canapé tablette

Compléter sa retraite avec d’autres revenus

Si votre pension de retraite s’avère insuffisante pour couvrir vos besoins, des solutions existent pour générer un complément de revenus :

Le rachat de trimestres

La possibilité vous est offerte de racheter des trimestres pour bénéficier d’une pension à taux complet. Vous pouvez ainsi acquérir jusqu’à 12 trimestres pour compléter des années de carrière incomplètes (celles où vous n’avez pas cumulé le maximum de quatre trimestres).

Notez bien que plus ce rachat est tardif, plus il est coûteux. Toutefois, cette dépense est déductible de votre revenu imposable et peut également avoir des effets positifs sur votre retraite complémentaire.

Le cumul emploi-retraite

Cette solution permet au retraité du régime général de reprendre une activité professionnelle. Il peut ainsi cumuler les revenus de sa nouvelle activité avec les pensions de retraite perçues pour l’ancienne.

Le cumul peut être total ou partiel, selon la situation du retraité, mais la nouvelle activité ne lui permet plus d’acquérir de nouveaux droits à la retraite.

Penser plus loin pour plus de sérénité

Transmettre une partie de son patrimoine peut tout à fait s’envisager de son vivant. Et cela présente même des avantages : les sommes données entre vivants bénéficient d’une fiscalité avantageuse fondée sur des abattements significatifs.

Ainsi, il est possible de donner à ses enfants jusqu’à 100 000 euros totalement exonérés de droits de donation tous les 15 ans (le montant passe à 31 865 euros pour un petit-enfant et 5310 euros pour un arrière-petit enfant).

Là aussi, il s’avère primordial d’avoir bien estimé vos besoins pour vivre une retraite confortable et de ne pas vous démunir d’un capital qui pourrait vous manquer par la suite : les donations ne peuvent être annulées que dans de rares cas strictement encadrés par la loi(1).

En savoir plus

Transmettre une partie de son patrimoine peut tout à fait s’envisager de son vivant. Et cela présente même des avantages : les sommes données entre vivants bénéficient d’une fiscalité avantageuse fondée sur des abattements significatifs.

Ainsi, il est possible de donner à ses enfants jusqu’à 100 000 euros totalement exonérés de droits de donation tous les 15 ans (le montant passe à 31 865 euros pour un petit-enfant et 5310 euros pour un arrière-petit enfant).

Là aussi, il s’avère primordial d’avoir bien estimé vos besoins pour vivre une retraite confortable et de ne pas vous démunir d’un capital qui pourrait vous manquer par la suite : les donations ne peuvent être annulées que dans de rares cas strictement encadrés par la loi(1).

En savoir plus

Banque Populaire

Choisir une région

Vous avez des questions ?

Nos experts vous répondent.

Nous écrire

Prendre rendez-vous

Vous êtes déjà client ? En agence ou par téléphone, à l’horaire de votre choix.

Choisir un créneau
Vous pourriez aussi être intéressé par

Communication à caractère publicitaire et sans valeur contractuelle

(1) Trois cas d’annulation sont prévus aux articles 953 et suivants du Code civil : l’ingratitude du donataire, la survenance d’enfants alors que le donateur n’en avait pas au moment de la donation, l’inexécution des charges éventuellement prévues dans l’acte de donation.

Le contrat d’assurance dépendance Autonomis est assuré par BPCE Prévoyance.
Les garanties d’assistance sont assurées et mises en œuvre par IMA ASSURANCES.
Entreprises régies par le code des assurances.

Crédits photos : Getty Images

Thématiques similaires