Passer au contenu principal

Cession d'entreprise


 

​11/07/2016

Comment bien préparer la cession de son entreprise



Céder son entreprise n’est pas un acte anodin, mais souvent le point d’orgue professionnel de toute une vie. Différentes étapes conditionnent la réussite de cette opération. Il faut organiser la transparence comptable de sa société, la faire valoriser au juste prix et mettre à jour son patrimoine personnel pour optimiser la cession d’un point de vue fiscal.

1 – Anticiper son projet

La cession d’une entreprise est un process relativement long qui nécessite de se préparer très en amont. Idéalement dans les deux années qui précèdent, la remise à plat de la comptabilité et des bilans clarifie la situation financière pour un éventuel acquéreur. Il est également indispensable de restructurer son organisation juridique et patrimoniale (par exemple en externalisant dans une SCI les actifs immobiliers).
 

2 – Ajuster sa demande au marché

Une fois le projet de cession sur les rails, il faut valoriser l’entreprise en confrontant la vision de l’expert comptable à celle de spécialistes de la fusion-acquisition en prise avec le marché. L'intervention d'un expert en gestion de patrimoine permettra également d’optimiser la cession sur le plan fiscal, en ajustant au besoin la situation patrimoniale du cédant (réalisation de donations aux enfants, modification du régime matrimonial).
 

3 – Chercher un repreneur et accompagner le processus de cession

La recherche d’un repreneur démarre par la réalisation du dossier « mémorandum » - la carte de visite de l’entreprise. Suivront plusieurs échéances importantes : validation du repreneur, négociation, construction des actes juridiques. En faisant appel aux experts de Banque Populaire Ingénierie Financière, le dirigeant bénéficie d’un réseau national d’experts et de partenaires qui accompagneront l’opération à chaque étape et jusqu’à la cession afin d’en assurer la réussite.
 
 

 
Partager :  

acces directs

Ma banque populaire régionale