Passer au contenu principal

Comment fonctionne une garantie plancher ?


 

​10/11/2015

 

Comment fonctionne une garantie plancher ?

La réponse de votre expert
 

 
Marc Thomas-Marotel
 

Marc Thomas-Marotel

Natixis Assurances
 
 
 




Les contrats d’assurance vie multisupports ne garantissent pas la valeur des unités de compte (c'est-à-dire les OPCVM dont la valeur peut varier à la hausse ou à la baisse) mais leur nombre au sein du contrat. Par conséquent, le souscripteur supporte un risque de perte financière sur la part qu'il investit hors du fonds en euros.

C’est pourquoi les assureurs proposent souvent une garantie plancher qui permet au bénéficiaire, lors du dénouement du contrat en cas de décès de l’assuré, de recevoir au minimum un montant correspondant généralement aux primes investies moins les rachats (dans certaines limites), quelles que soient l'évolution des marchés financiers et donc celle des unités de compte présentes dans le contrat.

La garantie plancher peut revêtir des formes diverses : elle peut être obligatoire ou optionnelle, circonscrite au cas de décès ou viser invalidité et dépendance. Elle est généralement limitée dans le temps. Le montant de la perte en capital potentiellement couverte est la plupart du temps plafonné. Il convient donc de vérifier les paramètres de la garantie fixés par le contrat : limite d'âge, durée, montant… ainsi que son coût, dont le mode de calcul est très variable et qui peut être intégré aux frais de gestion ou prélevé sur l’encours.

La diversité de ces approches constitue un critère de choix supplémentaire entre les différents contrats d’assurance vie.

 

 


 

 


 

 


 

 


 
Partager :  

acces directs

Ma banque populaire régionale