Comment choisir son lieu d’exercice quand on est professionnel de santé ?

L'étude de marché est primordiale pour bien choisir son lieu d'installation en tant que professionnel de santé. Elle permet de mieux connaître sa future patientèle et l'environnement économique et professionnel de la zone.

Contacter un conseiller

Le choix du lieu d’exercice de votre activité est bien entendu guidé par des considérations personnelles mais il convient néanmoins de confirmer ce choix par une étude de marché qui va vous permettre de mieux connaître la typologie de votre future patientèle ainsi que l’environnement économique et professionnel dans lequel vous serez amené à évoluer.

S’installer dans une rue passante en centre-ville ou dans un quartier résidentiel en périphérie… Un choix qui n’est pas anodin lorsque l’on décide de s’installer en libéral. Si les considérations personnelles entrent bien évidemment en ligne de compte, le professionnel de santé devra toutefois en amont réaliser une étude de marché pour s’assurer du potentiel de son futur lieu d’implantation.

Avant d’entamer toute démarche, il est impératif de vérifier les éventuelles interdictions liées à une clause de non-réinstallation souscrite antérieurement qui peut venir restreindre le choix de votre lieu d’installation. Certaines professions de santé sont également soumises à des restrictions de l’administration qui différencie les zones sous dotées, sur-dotées ou modérément dotées. Dans tous les cas, le praticien a tout intérêt à se renseigner en amont auprès de l’ARS ou sur le site cartosante.atlasante.fr.

Comprendre votre marché local

Pour mener à bien cette étude, il conviendra de se poser un certain nombre de questions… et surtout d’y répondre ! A quoi ressemble la population locale qui constituera ma future patientèle (âge, catégories socio-professionnelles, revenus, évolution démographique) ? Quelle est la démographie professionnelle autrement dit : qui sont les praticiens du territoire avec qui je vais travailler ou qui exercent la même discipline que moi (en s’informant sur la taille des cabinets, les effectifs, la notoriété des uns et des autres, leurs éventuelles spécialités, les prix pratiqués etc.) ?

Il faudra bien évidement mettre en rapport cette démographie professionnelle avec la population pour identifier la nature de l’offre de santé en qualité et en quantité et son adéquation avec les besoins des patients sur ce territoire.

Les facteurs clés pour une implantation réussie

Selon la nature de l’activité de santé que l’on souhaite exercer, ces données auront plus au moins d’importance. Pour un généraliste ou un spécialiste, la pose d’une simple plaque suffit parfois à faire venir le patient. Pour d’autres professions, la concurrence est plus rude. Dans ce cas, il convient d’affiner son étude en prenant en compte également des facteurs d’attractivité dont la présence de confrères prescripteurs qui vous permettront de développer naturellement votre patientèle si vous êtes infirmier, opticien ou encore pharmacien par exemple. De manière générale, s’installer dans un écosystème de santé existant est toujours une bonne idée. La proximité d’un centre hospitalier ou d’une clinique quand on exerce des activités d’ambulance ou de rééducation a forcément du sens.

Il convient également d’avoir une vision plus macro en étudiant l’environnement économique (emplois, pôle d’attractivité, accessibilité, projet d’aménagement en cours et à venir, etc.) de la zone potentielle d’installation. La présence d’enseignes « locomotives » à proximité et/ou de services de proximité (bureau de poste, distributeur bancaire, transport en commun, etc.) favorisent les flux de circulation qui viendront nourrir votre patientèle.

Connaître les dynamiques de son territoire

Pour obtenir toutes ces informations, vous devrez mener une étude quantitative – en récupérant le plus possible de données statistiques auprès de votre Ordre, des agences régionales de santé locale – mais également qualitative en allant directement rencontrer sur le terrain vos futurs patients et en les questionnant sur leurs besoins et leurs aspirations. Se rapprocher de la CPTS de son territoire est également un bon moyen de mieux connaître la synergie existante entre soignants, la dynamique qui les anime et ainsi de s’approprier son futur territoire de travail.

Votre étude de marché vous a permis de valider la pertinence de votre zone d’installation… Reste désormais à choisir votre local professionnel en vous assurant que ce dernier vous offrira toutes les garanties nécessaires à l’exercice de votre activité et à la pérennité de votre installation.

Exercer à domicile, louer ou acheter un local, rejoindre un collectif pluridisciplinaire au sein d’une maison de santé … Les options sont souvent multiples. L’arbitrage dépendra avant tout des besoins liés à l’exercice de votre activité et à la nature de cette dernière. Il est évident que vos besoins ne seront pas les mêmes si vous êtes pharmacien ou si vous ouvrez un cabinet de médecine générale

Comment réaliser votre business plan ?

Découvrir maintenant

Banque Populaire

Choisir une région

Contacter un conseiller

Contactez directement un conseiller en complétant le formulaire ci-dessous.

Accéder au formulaire

Les réponses à vos questions

Communication à caractère publicitaire et sans valeur contractuelle
© Crédits photos : Getty Images - Droits Réservés